Pourquoi j’ai décidé de ne pas mettre mon bébé à la crèche

Famille Pourquoi j'ai décidé de ne pas mettre mon bébé à la crèche

Pour de nombreuses mères, carriériste ou non, célibataires ou mariées, la crèche représente une vraie bouée de sauvetage à certains moments. Il est vrai que dans ces centres, on peut trouver un encadrement adéquat pour les enfants même en bas âge. Pourtant, je suis de celles qui pensent qu’il est quand même préférable de ne pas mettre son bébé à la crèche. Je vous explique mes raisons dans la suite, mais sachez néanmoins qu’elles sont personnelles, car en réalité je n’ai rien de particulier contre les crèches.

Ne pas mettre son bébé à la crèche : un choix économique

Mettre un bébé à la crèche peut vous rendre service de bien des façons, et la plupart des mères me donneront raison sur ce point. Mais au même moment, nous serons toutes d’accord pour reconnaître que les charges financières que cela engendre ne sont pas négligeables. En effet, les services offerts dans de tels établissements ne sont pas gratuits, bien au contraire.

Ainsi, la toute première raison pour laquelle je préfère éviter la crèche pour mon bébé, ce sont les difficultés financières qui guettent à chaque instant la mère célibataire que je suis. Je dois faire très attention à mes dépenses quotidiennes, à mes charges fixes et variables, afin de réussir à offrir une vie heureuse et épanouie à mon bébé. Je dois réussir cet exploit avec le peu de moyens dont je dispose, et ce n’est pas toujours évident.

C’est pour cette raison que je pense qu’il vaut mieux dans certains cas, ne pas mettre son bébé à la crèche. J’arrive ainsi économiser des dizaines d’euros, voire même des centaines dans un mois. Ce n’est pas toujours évident, mais je m’assure de trouver d’autres alternatives, comme une nounou pour quelques heures lorsqu’il le faut vraiment. De cette manière, je n’ai pas à inscrire mon bébé à la crèche, et je réussis malgré tout à m’occuper de mes activités professionnelles.

Bien entendu, je peux me permettre cela parce que j’ai une profession libérale, je suis entrepreneure et travaille donc à mon propre compte. Grâce à cela, il m’est plus facile d’organiser une journée dans ma vie de famille, pour ne pas avoir à faire recours à un service de garde d’enfant, quel qu’il soit. Aussi, le fait d’avoir installé mon bureau à la maison me permet de gérer mes obligations familiales et professionnelles plus facilement.

Cela nécessite une grande organisation, et surtout beaucoup de travail, en tout temps. Mais c’est le prix à payer pour une femme qui décide de ne pas mettre son bébé à la crèche. Par contre, je peux vous garantir qu’il y a plusieurs avantages à tirer de ce choix, alors vous pouvez l’envisager si votre vie professionnelle vous le permet.

Ne pas mettre son bébé à la crèche et le voir grandir

Si les charges financières représentent une grande motivation en ce qui concerne ma décision d’éviter la crèche pour mon bébé, je dois avouer qu’il y a autre chose en plus. En effet, j’ai toujours voulu avoir la chance de voir mon bébé grandir chaque jour après l’autre. C’est un vrai bonheur pour moi, de pouvoir partager son quotidien, d’être toujours présente pour lui, chaque fois qu’il en a besoin.

Non pas que je ne fasse pas confiance à d’autres personnes pour prendre soin de lui, mais je sais qu’étant sa mère, personne ne pourra faire mieux que moi. Pour mon fils, je veux le meilleur, je veux qu’il se sente aimé à chaque instant, qu’il sache dès maintenant qu’il pourra toujours compter sur moi. Je veux aussi avoir la joie d’assister à tous les moments importants de sa vie, et ça commence maintenant. C’est donc évident pour une femme comme moi de ne pas mettre son bébé à la crèche.

La période de l’enfance passe très vite, et les bébés changent à une vitesse incroyable. Ils apprennent à reconnaître les visages et les voix des personnes autour d’eux. Ils commencent peu à peu à réagir aux sons, ils comprennent les grimaces, ils répondent aux sourires, ils émettent eux-mêmes des sons tellement mignons et adorables… Tout cela vient au fil du temps, et je ne voudrais rater aucun de ces moments. De même, les premiers pas, les premiers mots, les premières dents, toutes les premières fois, je tiens à y assister avec Théo. Ce sont là les raisons pour lesquelles je préfère éviter de l’envoyer à la crèche.

Il n’est pas aisé pour une mère de s’occuper d’un bébé et d’avoir une carrière en même temps. Alors il serait tout à fait normal de vouloir chercher de l’aide dans les crèches. Toutefois, sachez que vous avez la possibilité de vous en passer, d’économiser de l’argent par la même occasion, et de profiter de plus de moment avec votre enfant.