Si vous ressentez une gêne au niveau de votre appareil digestif comme des ballonnements, une sensation de brûlure dans l’estomac ou des reflux d’acidité, consultez un médecin pour définir vos problèmes. Apparemment, ce sont les symptômes qui indiquent que vos intestins sont déséquilibrés. Ces signes cliniques peuvent s’accompagner d’une diarrhée ou au contraire, d’une constipation.

Pourquoi soigner sa flore intestinale ?

Tout d’abord, vous devez savoir que votre appareil digestif abrite un organe qui est composé de plus d’une centaine de milliards de bactéries. Ne vous stressez pas, elles sont inoffensifs et garants de notre bien-être. Ces bactéries vivent et se nourrissent dans nos intestins, plus précisément dans notre flore intestinale. Ces microbes agissent pour nous protéger de quelconque trouble digestif.

Vous devrez donc être conscient de l’importance de ces bactéries dans nos intestins, le bien-être intestinal par le microbiote. Il veille au bon déroulement de notre digestion en dégradant les composés alimentaires, tels que les fibres et les acides aminés. C’est dans ces composants qu’il puise l’énergie nécessaire pour préserver l’intégrité de notre muqueuse intestinale. Cette dernière soutient notre immunité et nos défenses naturelles en protégeant notre tube digestif contre la colonisation.

Toutefois, l’action de cet élément vital de notre organisme ne s’arrête pas à la digestion. Il joue un grand rôle dans notre système immunitaire par différentes fonctions. Il intervient dans le métabolisme et la physiologie de notre corps par l’absorption des glucides, des lipides et la régulation de l’appétit. Sans oublier que le microbiote fabrique des vitamines du groupe B ainsi que de la vitamine K. Il produit notamment des substances actives sur notre cerveau comme les neuromédiateurs.

Quels sont les ennemis du microbiote ?

Après avoir compris le degré d’importance de notre flore intestinale, vous pouvez vous demander, quels sont ses ennemis ? Bien que cet organe soit constitué de bactéries, dix fois plus nombreux que nos cellules, il peut être déséquilibré, voire même endommagé. Cependant, cette souffrance est causée par notre alimentation non soignée et les médicaments que nous prenons.

Si c’est la toute première fois que vous vous informez sur le sujet, sachez qu’il y a des produits que vous mangez quotidiennement et qui nuisent au bien-être de votre flore intestinale. Le sucre, par exemple, nourrit les mauvaises bactéries et trouble cet organe protecteur. Les aliments trop cuits, transformés et les anti-inflammatoires le rendent sensible.

Vous ne le connaissez peut-être pas, mais le chlore, qui est présent dans l’eau potable de certaines régions, détruit notre microbiote. Les pesticides et la viande, eux aussi, sont coupables de cette lésion. Posez-vous la question, pourquoi la viande ? En effet, cet aliment contient des traces d’antibiotiques qui, par son action pharmacologique, tuent les bactéries qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Comment bien restaurer et renforcer sa flore intestinale ?

Le simple dysfonctionnement de notre microbiote peut entraîner de graves conséquences s’il n’est pas pris en charge dès son apparition. Il peut commencer par des problèmes digestifs, engendrer des troubles mentaux et une carence en vitamines et minéraux. Vous pourrez aussi constater des problèmes de peau : acné, rosacée, psoriasis ou eczéma. Sachez que si cet organe est endommagé, vous aurez beaucoup de mal à lutter contre les maladies auto-immunes.

Par ailleurs, si le danger ne se présente pas encore ou si votre cas n’est qu’au stade primaire, veillez à prévenir votre santé digestive. Vous pouvez restaurer et renforcer votre flore intestinale par différents moyens tels que la pratique de sport, l’adoption d’un repas plus équilibré et même suivre un régime particulier.

Dans ce contexte, favorisez les fruits et légumes bio, les poissons gras, les céréales, les probiotiques ainsi que les compléments alimentaires. Limiter votre consommation de viande rouge et de produits sucrés vous aidera à entretenir votre microbiote. Puis, évitez de prendre des antibiotiques que s’ils sont vraiment indispensables. Pour votre bien-être, apprenez à vous détendre pour ne pas déclencher la pression mentale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here