Encore appelé « crédit amortissable », le prêt à tempérament est une offre de financement d’une grande souplesse car il permet à son souscripteur de bénéficier d’argent pour régler certaines dépenses imprévues sans devoir toucher à votre argent disponible sur votre compte courant ou épargne. Il s’agit d’un crédit à la consommation qui rencontre un front succès auprès d’un grand nombre de consommateurs en Belgique car il s’obtient sans justificatif d’utilisation. Ci-dessous, nous donnons plus de détails sur ce crédit à tempérament.

Crédit à tempérament : comment ça marche ?

Avant toute demande d’obtention de votre prêt à tempérament, vous devez savoir qu’il s’agit d’un crédit qu’une banque ou tout autre organisme de prêt peut octroyer à la demande de toute personne physique sans que cette dernière ne soit obligée de justifier de l’utilisation qui sera faite de l’argent. Il s’agit d’un crédit amortissable qui peut donc être utilisé pour financer l’achat d’un bien ou service. Le prêt à tempérament s’obtient pour une durée de temps déterminée avec une entente en amont des modalités de remboursement. D’une manière générale, les remboursements sont mensuels mais il arrive que les remboursements soient périodiques dans certains cas.

Comment bien négocier son prêt à tempérament ?

Etant donné que ce prêt est octroyé sans justificatif d’utilisation, il est de ce fait proposé avec des taux d’intérêt plus élevés. Comme pour toute demande de crédit, si vous souhaitez souscrire votre crédit à tempérament au meilleur taux vous devrez faire jouer la concurrence. A cet effet, faites le tour des sociétés bancaires octroyant ce type de crédit et procédez également à des simulations sur internet pour dénicher la meilleure offre possible. Lors de votre négociation du prêt à tempérament, il vous faudra négocier la durée ainsi que les modalités de remboursement sans oublier le taux d’intérêt ou encore le montant emprunté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here