Les enfants ont-ils besoin d’une éducation à la sécurité routière ? Si nous voulons parier pour la sécurité maximale de nos enfants, une des alternatives à prendre en compte est de motiver la transmission de ces valeurs dans les centres éducatifs et le noyau familial pour qu’ils sachent comment se comporter dans les rues de la ville. Nous vous en parlerons dans notre blog Education.

Un programme de sécurité routière, qui fait partie intégrante de l’éducation des élèves dès leur plus jeune âge dans tous les centres éducatifs, est envisagé dans la loi organique 2/2006 du 3 mai 2006 sur l’éducation, dont le préambule fait référence à la nécessité de mettre en pratique, aux différents stades du développement des élèves, l’éducation aux valeurs à caractère transversal à toutes les activités scolaires, au niveau de la formation.

L’un des piliers fondamentaux de cette éducation aux valeurs évoquées dans ces premières lignes concerne la transmission des connaissances en matière de sécurité routière, inscrites dans tous les programmes des différentes communautés autonomes ainsi que dans les enseignements minimaux mis en œuvre par le ministère.

A quoi sert l’éducation à la sécurité routière ?

L’objectif principal de l’éducation à la sécurité routière est de promouvoir et de développer les compétences intellectuelles et certaines aptitudes afin que les enfants sachent désormais se débrouiller sur la voie publique, soit en tant que simples piétons, soit lorsqu’ils sont assez âgés pour conduire un véhicule.

Au-delà de l’école, il est très important que les parents eux-mêmes fassent leur part, quoique de façon minimale, pour que leurs enfants puissent développer des valeurs, des attitudes et des règles de comportement sur la route durant leurs premières années.

La nécessité pour les adultes d’accompagner les enfants dans les rues de la ville est essentiellement due au fait que les enfants en bas âge n’ont pas encore développé leurs perceptions sensorielles, leur capacité à raisonner, leurs capacités psychomotrices ou à prendre des décisions concernant ce qui peut être fait face à tout problème ou obstacle qui survient sur les routes.

Qu’apprenons-nous dans l’éducation à la sécurité routière pour les enfants ?

Les contenus qui tournent autour de l’éducation à la sécurité routière et que nos enfants pourraient recevoir à l’école visent, par exemple, à définir ce qu’est une voie publique, à préciser sa typologie, ses caractéristiques et ses éléments fondamentaux, ainsi que les notions de base sur les règles de circulation et les principaux signaux de circulation.

Qu’apprenons-nous dans l’éducation à la sécurité routière pour les enfants ?

Comme indiqué dans les lignes précédentes, on s’efforcera de développer certaines compétences et signaux d’alerte pour se déplacer en ville en tant que piéton, les risques éventuels d’accidents de la circulation ou même les bénéfices que peut apporter la mobilité durable.

Jeux éducatifs sur la sécurité routière pour les enfants

Tous les jeux et activités qui peuvent être développés, combinant à la fois des aspects ludiques et purement informatifs, doivent être adaptés à tout moment à chaque tranche d’âge, en fonction de leur niveau d’autonomie et de connaissances sur le sujet.

L’idée de ce type d’activité est de recréer des situations réelles que les enfants peuvent se retrouver en milieu rural et urbain afin qu’ils sachent ce qu’ils doivent et ne doivent pas faire dans chaque type de situation, quelle est la signification principale des panneaux de signalisation qu’ils trouveront sur la route, quelles sont les attitudes les plus sûres que nous pouvons mettre en pratique et, bien sûr, encourager le respect des autres, une valeur souvent ignorée des piétons et des conducteurs qui doit être promue et transmise dès le plus jeune âge.

D’autres valeurs importantes sont la coexistence, la solidarité, la tolérance, la responsabilité et, en bref, la promotion permanente des relations humaines sur la voie publique.

Formation à la sécurité routière à Mutua Madrileña

L’un des principaux axes d’action de la Fundación Mutua Madrileña est précisément de promouvoir la sécurité routière, à la fois par des actions de diffusion de comportements de conduite plus responsables et par l’analyse des circonstances et des causes des accidents afin de déterminer quels sont les comportements les plus appropriés qui nous aideront à les éviter.

L’éducation à la sécurité routière doit être l’un des piliers fondamentaux de la formation des plus jeunes dès leur plus jeune âge si nous voulons contribuer à leur sécurité maximale et à la protection de leur bien-être.

Parieriez-vous aussi sur l’éducation à la sécurité routière pour les enfants à l’école et dans le noyau familial ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here