Partager sa passion avec ses enfants

Famille Partager sa passion avec ses enfants

De nos jours, les relations parents/enfants sont quelque peu compliquées à partir d’un certain âge. Si le dialogue passe encore bien lorsque l’enfant est petit, à l’adolescence, la situation se corse. Un conflit générationnel a tendance à s’installer et peut dégrader les relations.

Pour garder le lien entre vous et vos enfants, rien de mieux que de faire des activités ensemble. Du sport, de la musique, de l’art… vous pourriez même lui transmettre votre passion. Vous partagerez ainsi de bons moments, loin des conflits. Et peut-être s’approprieront-ils la discipline à leur tour ?

Comment partager sa passion avec ses enfants ?

Les activités en famille, rien de tel pour renforcer les liens. C’est l’occasion pour chacun de s’amuser, mais aussi d’apprendre et même de se discipliner. Ces moments de partage sont également l’occasion de faire découvrir aux enfants les passions des parents. L’idée est de leur montrer une discipline, et pourquoi pas les y initier. Attention toutefois, pour que l’exercice reste agréable et convivial, mieux vaut ne pas les brusquer. Souvenez-vous, vous avez plus d’expérience qu’eux et surtout, ils pourraient ne pas aimer. Rien ne sert donc de vous énerver s’ils s’y prennent mal ou n’y prennent pas goût. Soyez patient et compréhensif.

L’idéal est de leur montrer le côté amusant et ludique de votre passion pour qu’ils s’y intéressent. Si ce n’est pas le cas, n’insistez pas et ne le leur imposez pas. Pour une meilleure approche, parlez souvent de la discipline pour aiguiser leur curiosité. Peut-être qu’à force de vous entendre en parler ils auront envie de tester. Évitez toutefois d’être trop insistant au risque de les ennuyer. Par ailleurs, la démarche dépendra de l’activité.

Transmettez votre passion pour la broderie au crochet de Lunéville

Le DIY compte de plus en plus d’adeptes et vous en faites partie. Fabriquer soi-même son savon, sa robe d’été ou ses boucles d’oreilles est pour vous une véritable passion. Et vous affectionnez particulièrement la broderie perlée de Lunéville, une discipline plutôt technique. Pour ceux qui ne connaissent pas, la broderie de Lunéville est une technique de broderie de perles qui date de 1810. Elle permet de reproduire des dentelles de prestige à l’aide de perles et de paillettes. L’exercice est technique, et implique l’utilisation d’un crochet qui s’apparente à une aiguille.

perles crochet

Il va sans dire que la broderie perlée de Lunéville n’est pas adaptée à tous les âges. D’abord en raison des fournitures (paillettes, perles, crochet…), mais aussi parce qu’elle implique un certain savoir-faire. Cette pratique n’est donc pas à partager avec des enfants en bas âge.

Pour initier votre enfant ou ado à la discipline, effectuez des travaux amusants et concrets. Réalisez des colliers, des boucles d’oreilles, des bracelets… que votre enfant pourra porter. Il sera content et fier d’avoir fait des choses par lui-même et aura envie de s’y intéresser davantage. On pourrait penser que la broderie est une activité plutôt féminine, mais vous pourrez être surprise de voir votre fils s’y intéresser. Il pourrait même en faire une vocation. Certaines passions deviennent des métiers.

Lorsque vous initierez votre enfant à cette passion, soyez patient et surtout commencez par des travaux faciles. N’hésitez pas à animer l’atelier pour qu’il soit plus dynamique et plus amusant. Et demandez-lui de temps en temps s’il s’y intéresse ou pas.

Partagez votre passion pour la musique à vos enfants

S’il est une passion facile à partager, c’est bien la musique. Souvent, l’amour pour la musique, que ce soit pour le chant ou un instrument, se transmet de génération en génération. Et habituellement, cela se fait naturellement, sans avoir à forcer. Certains enfants ont toutefois besoin d’un petit coup de pouce. En matière de musique, plus on commence tôt, mieux on s’y imprègne et plus on aime.

Pour partager votre passion pour un instrument, commencez dès le plus jeune âge de l’enfant. Jouez-lui des morceaux le plus souvent possible, laissez-le toucher l’instrument et même jouer des notes. Il se familiarisera ainsi à la sonorité, ce qui pourrait déclencher des passions. Un peu plus tard, offrez-lui des cours ou si vous en avez la capacité, enseignez-le-lui vous-même. Là encore, rien ne sert de brusquer les choses.

S’il a suffisamment été imprégné de l’instrument étant petit, l’initiation sera d’autant plus facile. Sinon, allez-y progressivement. Vous pourrez lui proposer de venir vous écouter et pourquoi pas de prendre votre place après avoir joué un morceau. S’il s’est épris de l’instrument et qu’il poursuit ses cours, proposez-lui de régulièrement jouer ensemble. Vous constaterez son évolution et pourrez lui donner des conseils pour qu’il puisse s’améliorer. N’hésitez pas à l’emmener voir des concerts pour qu’il puisse se projeter dans la discipline.

La démarche sera la même pour le chant. Chantez devant votre enfant et invitez-le à vous suivre. Il sera ravi de s’amuser avec vous et développera également la passion. N’oubliez pas qu’il n’est pas nécessaire de vous imposer, même si vous êtes une spécialiste en chant. Cela est d’autant plus valable si vous avez une passion pour un genre musical en particulier.

Transmettez votre passion pour le sport à vos enfants

Au même titre que la musique, l’amour pour le sport peut-être très contagieux. Que vous le pratiquiez ou non, vous pourrez aisément partager votre passion à vos enfants. Le sport a pour avantage d’être dynamique, stratégique et surtout amusant. Si vous pratiquez une discipline en particulier, n’hésitez pas à vous y adonner avec votre enfant. Plus tôt vous l’initierez, plus rapidement il pourrait s’y mettre.

Emmenez-le voir des matchs, que vous jouiez ou non, pour qu’il s’imprègne de l’ambiance. Expliquez-lui de manière claire, et pas trop scolaire, les règles et le fonctionnement de la discipline. Si vous l’avez inscrit à un cours, pratiquez avec lui régulièrement. Il trouvera ainsi dans vos petits rendez-vous une motivation pour continuer. C’est d’ailleurs le but de transmettre sa passion : pouvoir la partager et la pratiquer avec son entourage.

La passion pour le sport n’implique pas forcément la pratique. Vous pourrez en effet juste apprécier de regarder les sportifs s’entraîner. Dans ce cas, invitez vos enfants à regarder les matchs ou les compétitions avec vous. Peut-être y prendront-ils goût et partageront votre passion ? Ils pourraient même s’y adonner. N’oubliez toutefois pas un détail, votre enfant pourrait ne pas partager la même passion que vous. Alors, ne lui imposez pas la vôtre.