Mes conseils pour éviter les marques de bronzage cet été

Lorsque, comme moi, on est blonde et que, comme moi, on bronze aussi facilement qu’une aspirine au fond de son armoire à pharmacie, on désespère souvent d’acquérir quelques couleurs dorées à exhiber sur la plage/à la piscine/au mariage de sa meilleure amie. Pour ma part, j’ai déjà essayé de nombreuses techniques, et pas toujours très intelligemment, je le conçois!

Les comportements à éviter face au soleil

Ainsi vers l’âge de 16 ans, je me tartinais d’huile solaire indice 6 (quand j’en mettais…hum…) et je m’imposais de longs bains de soleil jusqu’à cuisson complète. Bien que ça n’ait jamais vraiment fonctionné, il m’a fallut le décès d’une proche d’un mélanome pour me secouer et m’apprendre à respecter mon capital soleil. Soyez donc super vigilante si vous êtes une adepte des bains de soleil réguliers. On ne le répètera jamais assez.

J’ai aussi eu ma période solarium. Mais là, j’étais déjà un peu plus futée et je ne dépassais jamais la douzaine de séances par an. Le retour sur investissement n’est pas énorme chez moi car je deviens en général beige plutôt que brune mais lorsqu’on prévoit des , ça permet de ne pas débarquer avec un teint d’endive sur la plage mais également de mieux tolérer les expositions prolongées.

Et puis, je suis devenue totalement accro aux auto-bronzants. Bien entendu, il m’a fallu un minimum d’expérience (plus ou moins honteuses) pour maitriser la technique mais une fois les premiers résultats à motifs variés dépassés, on finit toujours par s’en sortir. J’ai également pu tester les pulvérisation d’auto-bronzant en institut lors d’occasions particulières, comme mon mariage. Cela fonctionne très bien mais coûte parfois assez cher, demande un investissement de temps et ne tient pas plus de quelques jours la plupart du temps. Je préfère donc continuer à jouer à l’apprentie-sorcière dans ma salle de bain. Je commence à pas mal m’en sortir et donc j’ai eu l’idée de partager avec vous mes petits conseils, vous en faites ce que vous voulez !

1) Préparez votre peau

Exfoliez-vous d’abord. Pourquoi? Pour vous débarrasser des peaux mortes qui accrocheraient le bronzage mais auraient vite fait de disparaitre dans la douche ou à cause des frottements des vêtements par exemple. En utilisant l’auto-bronzant sur la peau exfoliée, vous assurez une plus longue tenue à votre joli teint. Ensuite, appliquez le produit sur une peau propre mais bien sèche sinon vous serez inévitablement auréolée, mais pas de gloire…

2) Bien choisir son produit

Les auto-bronzants sont de plus en plus nombreux à garnir les rayons des parfumeries, pharmacies ou grandes surfaces et ce n’est pas toujours facile de faire un choix. Le mieux est de s’orienter vers la solution qui vous convient le mieux mais aussi de ne pas hésiter à choisir des produits un peu plus couteux dont les résultats s’avèrent souvent mieux maitrisés.

Sachez également qu’il existe des produits adaptés aux peaux claires ou peaux mats ainsi qu’à la partie du corps que l’on souhaite “auto-bronzer”. Lisez bien les étiquettes car un produit spécial jambes sur le visage peut donner un effet plutôt particulier…

creme bronzage

Le lait auto-bronzant: forme la plus primitive, la plus basique de la chose. L’avantage, c’est que le prix de ces laits sont souvent moindres par rapport aux nouvelles techniques proposées et que les composants sont plus ou moins bien maitrisés depuis le temps qu’il sont utilisés. On obtient donc plus facilement une jolie couleur dorée aujourd’hui qu’auparavant, lorsque l’orange carotte était le seul résultat que vous pouviez espérer.

3) Bien choisir son moment

Évitez de vous badigeonner d’auto-bronzant avant d’aller vous coucher si vous voulez éviter la catastrophe. Vous avez déjà remarqué les marques de draps que l’on peut avoir sur le corps ou le visage après une bonne nuit de sommeil. Imaginez la même chose version blanc en brun et vous saurez de quoi je parle. A noter tout de même que Lancôme vient de sortir un auto-
bronzant spécial nuit. Je ne l’ai pas testé, mais cela en vaudrait peut-être la peine…

4) Bien appliquer votre produit

Simple à dire, je sais. Les trucs infaillibles à garder en mémoire:

  • faire des mouvements circulaires pour bien faire pénétrer le produit si vous choisissez une solution à appliquer à la main. Je fonctionne d’ailleurs de la même manière lorsque je me sers d’une lingette.
  • essuyer délicatement les endroits qui se marquent facilement tels que les genoux, les coudes ou encore l’espace entre les orteils.
  • de même, passer un coton légèrement humide à la racine des cheveux et sur les sourcils.
  • ma touche perso, c’est de passer un coup de sèche cheveux sur position froide pour sécher le tout et éviter au maximum le transfert du produit et les marques.

5) Après l’application

Bien se laver les mains. Les paumes brunâtres, ce n’est pas super sexy en fait… Hydrater un maximum votre peau car on peut dire ce qu’on veut, l’auto-bronzant, ça dessèche vraiment. Recommencer… jusqu’au hâle souhaité et ensuite deux fois par semaine pour l’entretien. Et voilà comment, avec un peu d’entrainement, vous allez pouvoir mettre de la couleur dans
votre vie! A moins que vous ne soyez déjà rompue à cet exercice…

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *