Maquillage et masque : un gloss surprend tout le monde et se place en tête des ventes

Mode et Beauté Maquillage et masque : un gloss surprend tout le monde et se place...

La période n’est pas facile pour les fabricants et les vendeurs de maquillage. Avec le port du masque imposé un peu partout, la consommation est en chute libre. Les femmes du monde entier se concentrent désormais sur leurs yeux. Pourtant, depuis quelques semaines, c’est un gloss qui explose tous les records de vente. La preuve que le maquillage est une affaire plus complexe qu’il n’y paraît.

Les femmes s’intéressent de plus en plus à l’art du maquillage

Le port du masque a révélé un comportement que les spécialistes avaient déjà remarqué depuis près de dix ans. Les femmes (et les hommes d’ailleurs parfois) ne se maquillent plus seulement pour suivre une injonction sociale. Le plaisir de la création artistique est de plus en plus présent grâce aux réseaux sociaux, comme en témoignent les modes de plus en plus complexes qui émergent chaque mois.

Résultat, les femmes sont de plus en plus nombreuses à suivre une formation maquillage afin d’acquérir les compétences essentielles à la compréhension de cet art. Ainsi, elles considèrent désormais le maquillage comme un ensemble et plus seulement une nécessité pour gérer quelques défauts très localisés. Se maquiller les yeux implique de prendre soin de ces lèvres, même si elles sont couvertes par un masque.

Un gloss particulièrement innovant

Au phénomène social qui entoure le maquillage et l’évolution de sa vision dans nos sociétés, il faut ajouter les caractéristiques propres à ce gloss. S’il rencontre un grand succès, c’est parce qu’il est particulièrement innovant. Sa formule spéciale permet de stimuler les vaisseaux sanguins des lèvres pour les rendre instantanément plus pulpeuses.

Ainsi, ce gloss offre de belles lèvres bien charnues en quelques minutes. Il se plaque donc sur une tendance importante de notre époque. Surtout, son intérêt dépasse légèrement celui du maquillage puisque ces effets ne sont pas perçus comme artificiels par ceux qui ne s’y connaissent pas.

Le secteur du maquillage cherche à se réinventer

Malgré toutes les modifications sociales qui entourent le maquillage, le secteur souffre particulièrement pendant cette période. Même le succès de ce gloss ne suffit pas à contenir l’impact du confinement et du port obligatoire du masque. Les ventes ont chuté et le secteur doit se réinventer.

En première ligne de cette réinvention, on retrouve évidemment les professionnels et les artistes du maquillage. En quelques mois seulement, ils ont fait émerger des dizaines de nouvelles tendances qui se concentrent sur le regard. C’est bien là toute la beauté de l’art : la capacité d’inventer et de s’adapter à toutes les situations.