Pour la pratique de la pétanque, loisir et sport à la fois par excellence en France, il est bien évidemment nécessaire de détenir une paire ou plutôt une triplette de boules. Mais pas n’importe quelles boules !

Aussi, il s’avère indispensable d’avoir d’autres équipements et plus que judicieux d’avoir à disposition certains accessoires. Revue d’effectif pour jouer comme les vrais champions à la TV et mettre toutes les chances de son côté pour se faire plaisir et gagner.

Des boules de compétition

C’est le conseil numéro 1 que l’on retrouve au sein de chaque guide pour choisir ses boules, bien avant d’aborder les questions de taille (diamètre en millimètres) et poids (en grammes).

En effet, bien qu’il existe quelques rares cas de boules de loisir d’une certaine qualité, la plupart ne sont pas adaptées à une pratique un minimum régulière et encore moins sérieuse.

Les boules de compétition, c’est-à-dire agréées par la Fédération Internationale de Pétanque et Jeu Provençal, sont les premiers outils indispensables pour tout bouliste.

Le cochonnet

Cela parait évident mais une partie de pétanque sans un cochonnet ou but dans le jargon officiel, c’est totalement inconcevable.

Comme les boules, celui-ci répond à des critères précis afin d’être toléré en compétition : il doit mesurer 30 mm de diamètre et peser entre 10 et 18 g.

Généralement en bois, peu importe l’essence même si le buis est recommandé pour sa densité, il existe aussi certains modèles en plastique. A noter que seule une référence signée Obut est homologuée parmi ceux ramassables par aimant.

Le cercle (ou rond)

De plus en plus plébiscité par les pétanqueurs et longuistes (pratiquants du Jeu Provençal), le cercle ou rond matérialisé en plastique s’avère bien pratique.

En effet, il fallait auparavant toujours tracer un cercle au sol avant de pouvoir démarrer une mène, à l’aide d’une pointe ou de ses chaussures.

Le cercle en plastique pour la pétanque permet de s’affranchir de cette étape et offre une meilleure vision de son emplacement aux joueurs comme aux éventuels spectateurs.

Le mètre-mesureur

Nous avons déjà tous mesurer un point, à savoir la distance entre une boule et le cochonnet, avec ses pieds mais cela n’est pas très fiable et surtout non-admis en compétition officielle FFPJP.

Le mètre-mesureur est l’accessoire adéquat pour réaliser cette tâche, savoir qui a le point, à qui vient le tour de jouer et qui remporte la mène.

Voilà un panorama de l’équipement du joueur de boules. On peut également ajouter en option la chiffonnette pour nettoyer ses outils préférés et le ramasse-boules qui permet de les attraper sans se baisser.

Nos conseils femmes :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here