Élever seule son bébé : comment faire ?

Famille Élever seule son bébé : comment faire ?

Abandon du conjoint, son décès, une séparation, etc., plusieurs raisons peuvent conduire un parent à devoir s’occuper tout seul de son enfant. Cependant, quel que soit les coups durs de la vie, il faut se reprendre et prendre soin de son bébé du mieux possible. Evidemment, cela demandera un double effort, toute sorte de sacrifices, du courage, et beaucoup de patience, mais cela en vaut la peine !

Elever seule son bébé : question de hiérarchisation des priorités

En tant que maman célibataire, tout repose sur vous. Qu’il s’agisse de l’organisation de la vie de famille, les décisions à prendre, etc. Vous vous retrouvez à faire mille et une chose, sans avoir un instant pour souffler. Faîtes une pause et arrangez-vous pour hiérarchiser vos priorités. Ce n’est pas simple, mais commencez déjà par les revoir, puis classez-les selon leurs valeurs et leur urgence.

Cela vous aidera à ne pas vous faire du souci pour rien. En effet, vous n’êtes pas tenu de tout faire en une seule journée. Certaines choses peuvent attendre, et sinon, il n’est pas interdit de déléguer certaines tâches. Ne vous dîtes pas que vous devrez absolument tout faire toute seule. Les grands-parents, les tatas et les tontons peuvent parfois être mis à contribution pour aider et soulager de certaines tâches, comme aller chercher l’enfant à la crèche ou à l’école par exemple.

Elever seule son bébé et apprendre de ses erreurs

Il s’agit d’une très grande responsabilité que d’avoir un enfant à sa seule charge, et comme on le dit souvent, la perfection n’est pas de ce monde. Personne n’est à l’abri de commettre des erreurs, et dans le cas des parents, surtout ceux qui sont seuls à élever leur enfant, c’est en voulant trop bien faire, qu’ils commettent quelques erreurs.

Ainsi, certains parents ont tendance à répondre à la place leur enfant quand on leur parle. Certes ce fait est compréhensible quand bébé ne sait pas encore parler, mais dès qu’il sait aligner les mots, continuer sera un frein dans le développement de ses capacités de communication et de dialogue. Il aura du mal à s’affirmer et à développer sa confiance en lui.

En tant que maman qui a pris soin toute seule de son enfant depuis toujours, il est tentant de vouloir surtout être son ami pour partager tous ses petits secrets, etc. Cela s’observe surtout à l’adolescence, et cette méthode peut avoir un revers de la médaille désastreux. En effet, l’enfant pourrait oublier que vous êtes sa maman avant tout, et se comporter avec vous d’égal à égal, oubliant le respect et l’amour parental qu’il vous doit. Amour, respect et soutien doivent guider votre relation avec votre enfant. Alors même en étant son ami, n’oubliez pas de fixer les limites.

Etre trop protecteur envers un enfant, peut lui faire plus de mal que de bien. Vouloir toujours l’aider, au point de l’empêcher de mettre la main à la pâte ou de faire ses propres expériences, l’empêchera de gagner en autonomie. Aussi, vous êtes seule, alors si l’enfant à 2 ou 3 ans par exemple, il peut déjà faire certaines choses tout seul comme un grand, comme s’habiller par exemple. Laissez-le faire, le bénéfice est pour vous deux.

Elever seule son bébé et s’accorder du temps pour soi

Ce n’est pas parce que vous êtes une maman qui élève seule son bébé, que vous devrez tout le temps être stressée, et bannir tout ce qui est plaisir personnelle de votre vie. Non seulement cela ne vous fait aucun bien, mais en plus, vous serez comme une boule de nerf, avec peu de patience, et surchargée.

Il faut comprendre que pour que bébé soit heureux, maman doit l’être aussi. Vous devrez absolument vous trouvez des moments où vous pourriez vous relaxer, vous détendre et penser aussi à vous. Sacrifier votre vie sentimentale et sociale, ne fera de vous qu’une personne renfermée, et à la longue amère, avec l’impression d’être passé à côté de votre vie.

Elever seule son bébé ne doit pas empêcher le parent à vivre, même si cela demande forcément de grands sacrifices. Apprenez à prendre du recul quand vous n’en pouvez plus, pour souffler un instant. En confiant votre enfant pour quelques heures, vous ne l’abandonnez pas. De toute façon, trop le couver ne lui apportera rien de bon, et un peu de distance de temps en temps ne lui fera aucun mal.

N’oubliez pas que pour être épanoui, l’enfant a besoin que vous-même le soyez, puisque vous êtes son modèle. Aussi, Vous n’avez nul besoin d’être à vous seule, l’univers de votre enfant, vous finiriez par l’étouffer. Pensez un peu à vous…