Conseils pour apprendre à nos enfants à être gentils

Parfois nos enfants nous surprennent pour de bon par leur comportement, mais d’autres fois malheureusement pour le contraire. Par exemple, ils peuvent donner des réponses à la frontière à leur professeur, à un voisin, à un collègue ou à quelqu’un de notre environnement sans aucune justification. Si notre enfant est impoli, nous devons lui apprendre à changer d’attitude, car cela peut entraîner des problèmes pour lui et son entourage dans l’avenir.
La gentillesse est une qualité qui s’apprend et se pratique tous les jours. Cela dépend même dans une large mesure de notre comportement envers les autres. Les enfants apprennent par imitation et si nous sommes des bords, ils croiront parfois que c’est le bon comportement. Nous sommes leur miroir et même si parfois nous ne voulons pas, ils nous imitent en tout, même dans le moindre bien.

Apprenez à être gentil

Qu’est-ce que la bonté pour nous ? Ce ne sont que des règles de civilité ? Comme il l’écrit dans cet article d’Álex Rovira : “Amable est celui qui mérite d’être aimé, si l’on regarde attentivement cette belle parole. Gentil est celui qui fait de la délicatesse, de la cordialité, de l’empathie et de l’attention sa lettre d’introduction. Celui qui considère l’autre objet de respect et de courtoisie, celui qui offre des options à la joie du troisième sans raison, sans attendre de revenir, simplement par le fait de se réjouir de sa rencontre, même si l’autre est un inconnu. Celui qui est bon offre la possibilité de l’affection comme celui qui sème dans l’espoir d’une récolte future. Bref, c’est celui qui offre la possibilité de la joie et de la reconnaissance”.
La gentillesse, c’est d’abord et avant tout l’affection et le respect. Personne ne peut être gentil s’il ne respecte pas ce qui l’entoure. Nous devons tenir compte de ceux qui nous sont proches pendant la journée : nos compagnons, nos voisins, nos amis, nos parents… Si nous ne faisons pas attention à ce qu’ils font pendant la journée ou quand nous coïncidons, nous ne pouvons pas être bons.
En outre, nous devons également examiner ce que nous faisons et ce que nous disons aux gens qui nous entourent. Même dans la façon dont on dit les choses. On ne peut pas passer notre vie à répondre à la première chose à laquelle on pense. Nous devons être attentifs aux préoccupations de ceux qui nous entourent.
Être gentil est un défi pour toute la famille. Il s’agit de petits détails comme remercier les autres quand ils nous aident et demander des choses s’il vous plaît. De petits gestes de bonté qui reflètent notre attitude de générosité et de gratitude.

Comment aider nos enfants à être gentils

Vous pouvez travailler avec gentillesse dès votre plus jeune âge, bien que vous deviez garder à l’esprit que certains enfants et adultes ont plus d’empathie que d’autres. Nous allons vous donner quelques conseils pour que nos enfants soient de plus en plus gentils et s’éloignent de ces conversations qui nous préoccupent tant :

1. La force de l’exemple

Nos enfants apprennent par imitation. Par conséquent, si, dès leur plus jeune âge, ils voient que leurs parents sont gentils avec la caissière du supermarché, les enseignants ou d’autres parents, même lors des matchs de football, ils réaliseront que c’est la bonne attitude. Si cependant nous crions aux autres, nous ne les remercions pas ou nous les saluons ou nous n’avons aucun détail ils penseront que c’est le comportement normal.

2. Apprenez-lui à être gentil dès son plus jeune âge.

Une bonne idée est d’apprendre à votre enfant comment saluer les autres, dire merci, demander pardon, dire au revoir ou attendre qu’ils partent avant d’entrer. Même de ne pas parler quand d’autres personnes nous parlent. Des petites notions de gentillesse dont tu te souviendras toute ta vie. Aussi d’être gentil avec les personnes âgées comme les grands-parents et d’avoir des détails avec ceux qui vous facilitent la vie.

3. Parlez-leur

Nous ne pouvons pas laisser passer les attitudes borderline de nos enfants. Il pensera que ce n’est pas important, et il le répétera presque certainement. Nous devons nous asseoir avec lui, lui demander pourquoi il le fait et lui expliquer pourquoi il ne va pas bien. Je suis sûr qu’ils comprendront, y réfléchiront et changeront leur comportement.

4. Travail sur l’empathie

La bonté se développe habituellement lorsque nous regardons la vie du point de vue des autres. À ce moment-là, nous comprenons la vie de ceux qui nous entourent et leurs problèmes. Une bonne idée est d’apprendre à nos enfants à se mettre dans la vie des autres, comme leurs pairs ou leurs amis. Si notre enfant rentre de l’école et nous parle des attitudes d’un camarade de classe, nous pouvons lui faire prendre conscience de ses problèmes et limites quotidiens. Cela les aidera à comprendre le comportement de leurs amis et à être gentils la prochaine fois.
Aider nos enfants à être gentils devrait être primordial pour toutes les familles. Un petit geste de gentillesse peut être le premier pas pour que nos enfants commencent à vivre avec une nouvelle attitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *