Comment les concurrents de Primark vivent cet engouement ?

Les produits Primark ont commencé à inonder petit à petit le marché français. Ceci peut se comprendre quand on regarde les prix que pratique le géant irlandais de la mode. Face à ce succès de Primark, les enseignes françaises qui croyaient faire du low-cost sont totalement désemparées. Comment les concurrents de Primark vivent cet engouement pour la marque et comment peuvent-il riposter ?

H&M et Kiabi : les concurrents de Primark qui tremblent

La firme irlandaise de la mode a d’abord colonisé les États-Unis d’Amérique avec ses prix bas. Depuis quelque temps, elle a fait de l’Europe continentale son terrain de jeu préféré. Et, il faut dire que le succès de Primark y est déjà impressionnant.

À titre d’exemple, après son installation en Espagne, les produits Primark ont rapidement bousculé les normes. En effet, le fabricant de textile national Zara a durement ressenti les contre coups du succès de Primark. En effet, les Espagnols ont pris d’assaut les enseignes de la marque irlandaise. Ce qui a entraîné une grande perte de marché chez Zara.

Le même phénomène est en train de se produire en France. Il faut dire qu’avec la crise économique, les Français avaient cessé d’acheter beaucoup de textiles. Pour combler ce vide, des marques comme H&M et Kiabi avaient commencé à proposer des produits à prix réduits.

Néanmoins, depuis quelques années, Primark a fait son intervention sur le marché de l’hexagone en proposant des prix plus bas que les prix déjà plus réduits. Il s’en est donc suivi un raz-de-marée, la Primania, sur tout le territoire français. Effectivement, à chaque ouverture les magasins jonchés de produits Primark battent des records.

Ceci s’explique par des prix incroyablement moins chers. Il faut donc comprendre que les géants de la mode sont un peu inquiets de ce succès de Primark. Mais les concurrents de Primark qui ont plus la frousse sont ceux qui ciblent les mêmes clients que la firme irlandaise.

En effet, H&M et Kiabi avaient pris leur habitude dans les ménages français. Ceci s’expliquait par le fait qu’ils proposent des articles à prix fracassés. Cela leur permettait d’attirer une classe moyenne qui ne consomme pas trop du luxe. Cette tranche de clients était également vraiment touchée par la crise économique.

Mais voilà que Primark vient rebattre les cartes en offrant ses articles à des prix jamais encore vus sur le territoire français. De manière concrète, il faut comprendre que les produits Primark sont vendus en dessous du prix des soldes pour les autres marques. Il faut donc dire que les habitués des marques H&M, Kiabi et autres se ruent désormais chez Primark.

Les produits Primark disparaissent des magasins comme des petits pains. La firme irlandaise a souvent opté pour des grands stocks, ce qui pousse les clients à payer beaucoup d’articles.

Cette descente aux enfers pour H&M et Kiabi n’est pas près de s’arrêter. Car il faut dire que la marque irlandaise prévoit encore de s’agrandir en France. Elle compte ouvrir de nouveaux magasins. Rien de bon pour les marques de vêtements moins cher auparavant en France, quand on sait que les enseignes Primark font au moins 4000 m2.

En général, il faut dire que le succès de Primark empiète réellement sur des marques comme H&M et Kiabi. Depuis son arrivée, leurs ventes ne font que reculer. Pour lutter contre cette baisse, chaque marque essaie de développer des stratégies de contre-attaque.

Comment les concurrents de Primark peuvent faire face à la Primania ?

La seule attitude qui peut être salvatrice pour les concurrents de Primark serait de copier sa politique. En effet, les pays européens, à l’instar de la France ressentent encore les contrecoups de la crise économique. Ainsi, le budget prévu pour les vêtements a diminué.

Il faudrait donc que les concurrents de Primark pensent également à réduire drastiquement le prix de leurs articles. À cette politique, il sera nécessaire d’augmenter le volume des produits. Dans le même temps, ces marques doivent essayer de faire une grande promotion pendant un certain temps. Ceci aura pour but de se réapproprier leurs clients.

Mais pour se faire, il est important que ces marques réduisent leurs frais de fonctionnement. Une astuce ici serait de réduire le coût de la publicité. Le mieux serait de se faire connaître sur les réseaux sociaux, ce qui est gratuit. Il faudrait aussi penser à réduire les coûts de fonctionnement de leurs boutiques.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here