Comment faire face à allergie aux poils d’animaux ?

Offrir un animal de compagnie, comme un chat ou chien, à un membre de la famille doit nécessiter certaines vérifications au préalable. Avant de préparer l’arrivée d’un chiot, par exemple, il est important de s’assurer qu’aucune personne dans l’entourage ne présente une allergie aux poils de l’animal. Dans le cas où ces dispositions n’ont pas été prises avant d’avoir l’animal, il faut se servir de quelques astuces.

Manifestation de l’allergie aux poils d’animaux

Les animaux à poils comme le chat ou chien sont plus susceptibles de créer des allergies à leur entourage. C’est d’autant plus vrai dans le cas du chat qui a des poils vraiment à risque. En effet, lorsqu’il lèche ses poils, il dépose des allergènes dessus.

Le chien aussi peut donner des allergies dues à ses poils, mais c’est un peu plus rare. Il faut dire que dans le cas des habitations citadines, il a également des facteurs aggravants. Tout d’abord, le fait que les animaux soient tout le temps enfermé avec les hommes. De plus, certaines boules de poils ont tendance à se mettre à l’aise dans les pièces.

C’est le cas par exemple du chat qui n’hésite pas à se mettre un peu partout sur les meubles. Il aime également se coucher dans le lit réservé à ses maîtres. Il faut donc dire que les poils de ces animaux sont présents un peu partout dans la maison.

Si, vous êtes allergiques à ces poils, les premiers signes seront la plupart des manifestations de type respiratoire. Vous pouvez donc constater de la rhinite, de la conjonctivite ou de l’asthme. Parfois, après avoir caressé le chat ou chien, il se peut que vous ayez de l’écoulement nasal ou une toux. Dans d’autres cas de figure, ce sont des rougeurs des yeux ou des signes cutanées comme de l’eczéma ou de l’urticaire.

Il faut donc savoir qu’offrir un animal de compagnie implique certaines obligations. Vous devez donc avoir un certain suivi pour limiter les manifestations de l’allergie aux poils d’animaux.

Que faire pour atténuer une allergie aux poils d’animaux ?

Il est utile de répéter que c’est le fait que les animaux soient enfermés qui augmentent les allergies pour les maîtres. Il est donc crucial de bien aérer vos pièces pour empêcher que les poils ne restent encombrés dans votre maison. Vous devez donc veiller à nettoyer de manière régulière vos chambres. En effet, la propreté doit être votre maître mot.

Pour réduire l’allergie due aux poils de chat ou chien, il est également nécessaire d’éviter l’utilisation de moquette, les tapis ou tout autre élément du genre. Car, ce type d’équipement a tendance à retenir beaucoup de déchets.

Le bémol, c’est que la plupart des gens passent au nettoyage au plus une fois par semaine. Il faut donc comprendre que les poils d’animaux auront le temps de rester sur la moquette ou le tapis.

Effectivement, vous serez sujet à beaucoup plus d’allergie en vous couchant sur votre moquette ou votre tapis. Même si vous procédez à un nettoyage plus régulier, il y a assez de chance que des poils y restent coincés.

Si l’une des personnes devient allergique, il est important de faire dans sa chambre un nettoyage avec un aspirateur à sac. Ces derniers sont assez efficaces pour la propreté.

Il est aussi nécessaire de dire que les enfants sont les plus grandes victimes des allergies. Ceci se comprend, car ce sont eux qui aiment le plus jouer avec les animaux. Donc si les manifestations de l’allergie persistent, il faut carrément éloigner l’animal de la personne pendant un certain moment.

Offrir un animal de compagnie à sa famille, est un bon geste. Mais, il faut être attentif pour éviter les allergies causées par les poils de ces animaux.

You may also like

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here