Comment aménager la voiture pour que les enfants se sentent bien sur la route des vacances ?

L’heure du grand départ en vacances se profile. Les valises sont faites, le programme du séjour est établi, mais avez-vous fait le nécessaire pour que le trajet en voiture se passe mieux que la dernière fois ? Avec une , la route est éprouvante. Diminuez les problèmes en le préparant comme il le faut.

De la place pour tous

À vingt ans, quand vous partiez seul ou avec votre compagne de l’époque, il n’y avait aucune question à se poser sur la place dans la voiture. Tous les bagages tenaient dans le coffre et au pire, si un était de trop, il finissait sur la banquette.

Aujourd’hui, vous n’avez plus ce confort. Vos enfants et vos éventuels animaux prennent de la place, beaucoup de place. Néanmoins, vous devez faire en sorte que tout le monde ait un peu de latitude. Passer quatre heures serrés comme des sardines ne fait pas seulement mal aux jambes, cela fatigue aussi nerveusement. Or, un enfant fatigué est un enfant qui vous fatigue…

Ne bourrez pas l’arrière de la voiture avec des bagages. Faites le tri pour n’emmener que le nécessaire quitte à prévoir des achats sur le lieu de vacances. Pour le chien, faites-lui une vraie place. Attachez son harnais sur la ceinture de sécurité pour qu’il soit protégé en cas d’accident et pour éviter qu’il ne vienne trop embêter les autres passages.

Améliorer le confort

Des suppléments simples peuvent être ajoutés pour garantir le confort de tout le monde. Par exemple, si un des passagers a tendance à avoir mal au cou, prenez un coussin qui soulage les cervicales.

Ayez toujours un peu d’eau à disposition et si la route dure longtemps, prévoyez quelques petits grignotages sur la route, sans en abuser car les enfants pourraient avoir mal au ventre.

Essayez de vous arrêter toutes les deux heures. Lors de cette pause, l’objectif n’est pas d’aller uriner le plus rapidement possible pour reprendre le parcours, mais de vraiment souffler. Marcher un peu, discuter avec les enfants fait du bien et laissez-les apprécier le moment. Ce bol d’air les soulage et ils seront plus calmes quand ils remonteront dans l’habitacle.

Prévoir des occupations

Une voiture n’est pas un parc d’attraction ou un lieu conçu pour s’amuser. Cela n’empêche pas de rechercher des idées d’activités. Pour un adulte, rester assis à ne rien faire pendant deux heures est frustrant, mais cela l’est encore plus pour un jeune enfant.

Actuellement, les lecteurs DVD fonctionnent très bien dans les commerces. Vous mettez un film à vos enfants, leur donnez des écouteurs pour que le bruit ne vous gêne pas et vous êtes tranquille pendant toute la durée du film. Cela a aussi l’avantage de vous permettre de discuter calmement avec votre partenaire.

La lecture fait souvent mal au ventre, notamment quand les virages se multiplient. En revanche, la musique est une excellente idée. Vous pouvez aussi créer des jeux ou discuter, le tout en gardant une conduite sûre et en restant concentré sur la route.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *