Des bons plans pour le camping sauvage en auto !

Avoir le temps de profiter de la nature, de l’air pur et de toute la richesse du paysage, c’est un mode de vie de plus en plus apprécié. Faire du camping  est une activité touristique au cours de laquelle vous pouvez rester dans le même cadre, en utilisant une tente, un camping-car ou une caravane. C’est a priori une habitude de quelques jours ou semaines, le temps de passer des vacances, mais beaucoup de personnes dans de nombreux pays l’ont quasiment adopté comme mode de vie et s’installent sur des parcs ou construisent même des villes et y vivent en permanence. En Europe et en France, le phénomène s’est rependu avec la conjoncture économique de ces dernières années, l’objectif étant essentiellement, pour ceux qui l’adoptent, de se détendre, dans un cadre adéquat et naturel. L’autre atout du camping, c’est qu’il garantit une ambiance conviviale aux vacanciers. La proximité permet aux gens de tisser facilement des relations amicales. C’est donc, le genre de séjour qui favorise les rencontres. Avec des voyageurs étrangers il est également possible d’en profiter pour améliorer ses aptitudes linguistiques. Forme de camping ou la nature règne en maître absolu, le camping sauvage se pratique sur un site qui n’est que peu ou pas du tout approprié pour cette activité. C’est donc un mode de camping qui, selon les législations, peut être autorisé, limité ou même interdit. Il est important ici, de faire la différence entre un camping Sauvage et un bivouac, qui est une habitude de randonneurs voir d’alpinistes, qui lors de leur périples, ont besoin de dormir et qui n’ont d’autre option que de passer une nuit en pleine nature, afin de reprendre l’activité le lendemain. Le bivouac se pratique donc à la belle étoile, avec comme objectif, repartir à l’aventure le lendemain. Par contre, le camping sauvage a pour but de prendre un camping-car ou une voiture et aller s’installer de son propre chef dans des endroits plutôt proche de la civilisation et à y vivre plusieurs jours. Cette escapade en pleine nature, ou se mêle nomadisme et beau paysage, propose à la fois mobilité et confort, et convient aux familles nombreuses.  C’est aussi une option qui peut s’avérer intéressante financièrement puisque vous économisez les frais que nécessitent la location d’un site pout tente ou caravane. Mais il y a des habitudes à avoir et un code à suivre pour que cette aventure, ne vire pas au cauchemar.

Des avantages économiques et de la législation du camping sauvage

Faire du camping sauvage équivaut à l’économie de la moitié de votre prévision budgétaire pour les vacances, voire plus car pour beaucoup, partir en vacances reste un luxe. Vous pouvez aller très loin de votre pays comme y rester et profiter, tout en faisant preuve d’un peu d’ingéniosité. Si votre budget ne permet pas de louer un emplacement de camping, l’option camping sauvage apparait comme salvatrice et vous fera économiser plusieurs centaines d’euros qui auraient été engloutis par l’hébergement. Vous devez sans doute oublier le confort douillet et les bains chauds que proposent les campings conventionnels qui rivalisent parfois avec des hôtels de standing mondial, mais au moins vous aurez opté pour un vrai retour à la nature dans toute sa splendeur.  En France, cette pratique est tolérée quoique limitée au vu des endroits où il est interdit d’en faire. C’est le cas dans les bois, forêts et parcs classés comme espaces à conserver, mais aussi sur les routes et voies publiques. Sont aussi interdits de camping sauvage, les sites classé ou inscrit dans les zones de protection du patrimoine de la nature ou ceux situés dans un rayon de 200 m autour d’un point d’eau servant pour la consommation. Si vous choisissez une zone, le mieux est de vous renseigner à la mairie ou la préfecture de la localité, car elles peuvent interdire d’usage des sites pour diverses raisons.  Mais il y a aussi pour vous la possibilité de prêter un terrain auprès de son propriétaire. Vous pourriez privilégier de faire le camping sauvage en groupe et sur des sites loin des routes. Mais si vous êtes seul, cet éloignement peut être pour vous source d’inquiétudes.

Outils nécessaires et conduite à tenir pour sa sécurité.

Pour faire du camping sauvage, il est important de bien se préparer. Cette expérience qui est ouverte à tous, est très sécurisée même pour les plus sceptiques vu le standing des voitures de ce type. Elément d’une importance capitale, la boîte à outils bien remplie et spécifique. Vous devriez y mettre un livre de bord préalablement établi pour vous diriger et pour vous aider à maintenir un itinéraire précis avec les bons coins, les parcs et les restaurants à visiter. Un GSP est aussi d’une grande utilité pour vite retrouver son chemin si d’aventure vous vous perdez au milieu de nulle part. N’oubliez pas un couteau-suisse, très utile pour déboucher une bouteille de bon vin, couper des fruits, de la viande ou encore du pain ou encore des fruits. Autre atour indispensable pour votre virée, la lampe de poche et des piles de recharge, mais aussi une trousse à pharmacie pour soigner les petites blessures qui pourraient advenir en cours de chemin ou en pleine nature. Les enfants peuvent aussi se blesser pour qui connait leur turbulence et leur imprudence parfois au jeu. La trousse à pharmacie sera votre secours pour les soigner rapidement et éviter toute inquiétude. Aussi faudrait-il penser au respect de l’environnement ainsi que de la charte qui régit les amateurs du Camping-car, conditions essentielles à remplir. Une tente, du papier hygiénique ou encore des sacs de couchages, sont indispensables pour éviter tout inconfort lors de votre voyage. N’oubliez pas non plus des imperméables, les pluies soudaines étant toujours possible en pleine nature. Si vous obtenez pour du camping sauvage en ville, prenez le soin d’éviter les banlieues, à cause de l’insécurité qui y sévit. Préférez les endroits calmes et chic et surtout, prenez soin de bloquer portes et fenêtres de votre voiture, si vous n’occupez pas un site de camping. Si vous avez par contre opté pour un site loin de la ville, vous derrière parcourir des sites touristiques et profiter de la nuit en plein air et des étoiles. Aux abords d’un lac comme dans les montagnes, la nature s’offre à vous. En plus de profiter de l’air frais qu’offre la montagne, vous pourriez initier les enfants aux activités ludiques qui sont possibles en pleine nature. Autre élément d’importance durant votre escapade sauvage, la nourriture. Prenez une glacière, utile pour conserver vos repas durant votre échappée au milieu de la nature. Vous n’avez pas besoin  non plus de faire des achats exhaustifs quant à vos besoins, vous pourriez au fur et à mesure, cibler des superettes dans votre zone de camping pour vous réapprovisionner. Des recettes simples à base de de produits frais, peuvent vous faire du bien lors de votre séjour, tout comme les soupes en conserves, les légumes ou les fruits que vous auriez emportés. Au contact de la nature, vous avez aussi une opportunité santé, produits frais et bios. Pensez aussi à des pastilles pour l’eau car il n’est pas certain d’avoir de l’eau potable sur le site que vous aurez choisi. Des ustensiles de cuisine vous seront aussi d’une grande aide lors de vos repas. Vaisselle, gobelets, couverts et tasses, faites le nécessaire pour ne manquer de rien de rien car le confort dans la restauration est aussi un pan important de tout camping.  Une couverture vous sera aussi d’un grand secours si l’option de manger en famille et a même le sol était celle envisagée. Des tables et chaises pliantes, facile à emporter avec votre voiture, seront aussi d’une grande aide. Mais tout ceci doit être consécutif au choix de votre site de camping. En France, de nombreuses destinations se prêtent au camping sauvage. Ce mode de vacances est d’ailleurs devenu une des activités préférées en France. Vous pouvez planter votre tente sur les bords du lac d’Annecy  ou du lac Chalain, juste deux choix dans une liste non exhaustive. Baignade, pêche ou encore activités nautiques vous redonneront le sourire et la joie en famille. Le long de la Côte d’Azur, plusieurs endroits sont adaptés à ce type d’activités. Mais si l’option choisie par vous et vos proches est de faire du camping à l’étranger,  cela est possible et ne dépendra que de votre budget. Le Canada est une destination de rêve pour le camping sauvage et de nombreux sites incroyables s’offrent à vous pour le plaisir de toute la famille. Si vous aimez par contre les grands lacs au milieu de plaines d’herbes, l’Ecosse vous offre des endroits de choix. Soucieux de la nature, vous pourriez profiter du camping, pour échanger avec vos enfants sur les risques qu’encourt l’humanité, du fait de la dégradation des espaces, par le fait de l’homme. Vous aidez ainsi à former des hommes et femmes défenseurs, avertis et outillés et prêts pour la protection de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *