Vous rêviez de cuisiner des plats étoilés ? A Lille, c’est dorénavant possible. Lancé fin novembre 2019 par la Chambre de métiers et d’artisanat (CMA) des Hauts-de-France, MIAM (c’est le nom très évocateur du programme) est destiné aux particuliers, petits et grands, mais aussi aux professionnels du métier.

Sensibiliser le public au « bien manger »

L’objectif de la Chambre de métiers et d’artisanat en créant MIAM est de sensibiliser le grand public au concept de bien manger, du plaisir de cuisiner de bons produits et de lutter contre la malbouffe. Autrement dit une consommation plus saine, locale et durable, mais toujours dans le plaisir et la convivialité.

MIAM est un concept unique en son genre, ouvert à tous les gourmands, les passionnés du goût ou les simples curieux. C’est un lieu de découverte, d’apprentissage et de partage autour de l’alimentation auquel vous pourrez participer lors de votre prochain passage dans la région. D’ailleurs, pourquoi ne pas réserver dès maintenant un des hôtels pas chers à Lille !

Aux commandes : un chef étoilé

Pour piloter ce projet, qui a nécessité deux ans de travail, la CMA a fait appel à Pierre Legrand, un chef étoilé. Après avoir vendu son restaurant à Rennes il y a deux ans et demi, il est parti à Lille pour y vivre cette nouvelle aventure.

Dans le cadre du programme, Pierre Legrand fait appel à d’autres chefs réputés qui ont eux aussi envie de transmettre leur savoir. Par exemple, certains ateliers peuvent être dirigés par un chef étoilé de la région comme Florent Ladeyn.

Survol des ateliers

Dans un espace de 200 m², dont une cuisine professionnelle de 130 m², les participants peuvent cuisiner les produits de saison avec le chef Maxime Schelstraete, réviser les classiques de la pâtisserie ou même réaliser un cocktail ! Ces trois ateliers sont au programme de janvier et il est déjà possible de réserver sa place.

Ces ateliers sont conçus pour des groupes de 10 à 12 personnes. Ils sont faciles d’accès, malgré des niveaux différents chez les participants. En effet, MIAM s’assure que la recette soit facile à reproduire à la maison pour les uns mais aussi que l’atelier reste intéressant pour ceux qui s’y connaissent déjà.

Une fois l’atelier terminé, le participant peut soit déguster sa préparation sur place, soit repartir avec. Il est même possible d’acheter sur place du matériel de cuisine et des ingrédients.

Bonne nouvelle : des antennes à Dunkerque et Saint-Saulve ouvriront au cours des prochains mois. A terme, MIAM devrait s’étendre dans toute la région.

Nos conseils femmes :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here